Bolloré : vers un boom des voitures électriques

Happi Mobili Famili
23 mai 2014
Dick Annegarn : Vélo vole
7 juin 2014
Voir tout

Bolloré : vers un boom des voitures électriques

Le Sénat vient d’examiner une proposition de loi sur la mise en place d’un réseau national de bornes de recharge pour voitures électriques. De quoi accélérer le processus, et redonner confiance aux acteurs du secteur, à l’instar du groupe Bolloré.

Une proposition de loi favorable à Bolloré

En matière de voitures électriques, le gouvernement doit pour l’heure se résoudre à un constat d’échec : les ventes ne décollent pas. Pour autant, le ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg, insiste sur le leadership mondial de la France dans le secteur de la mobilité électrique. Pour remédier à ce paradoxe, le Sénat a examiné ce mardi 3 juin une proposition de loi sur la mise en place d’un réseau national de bornes de recharge pour véhicules électriques. Une initiative destinée à étoffer le réseau, actuellement constitué de 8000 bornes en service ou en cours d’installation, en instaurant une dérogation au Code des collectivités locales pour l’occupation de l’espace public.

Bolloré : un investissement complet

Après l’adoption de cette loi, l’Etat pourra notamment contraindre une municipalité à installer des bornes électriques, tandis que l’occupation de l’espace public sera gratuite pour l’opérateur. Selon Arnaud Montebourg, cette mesure permettra l’ajout de 16 000 bornes à l’horizon 2017. Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré, a d’ores et déjà déclaré que l’opérateur du réseau d’autopartage Autolib’ à Paris se portait candidat à cet investissement sur l’ensemble du territoire. La direction du groupe a également envisagé des produits annexes, à l’instar de points de livraison pour l’e-commerce, d’affichage de publicité, d’opérations d’autopartage, etc.